Café

Elle prend son pied en s'offrant un bain de grain de café

Cher Dieu café, je vais tenter d'apporter une misérable et humble contribution à votre ordre pour vous témoigner de ma dévotion et de ma loyauté envers vous.

Chaque semaine, je fais offrande de mon corps au Dieu café en prenant un bain de grains de café.
Je remplis ma baignoire des meilleurs grains de notre récolte, me plonge à l'intérieur et laisse la matière froide entrer en contact avec chaque parcelle de mon corps.

Je laisse le grain caresser ce qu'il veut, aller où il veut, se déplacer comme bon lui semble, sans jamais lui faire obstacle.
J'adore la sensation que j'éprouve par exemple lorsque quelques grains viennent caresser tendrement ma poitrine généreuse, faisant pointer mes tétons vers le ciel. La douceur de ces grains fins et lisses qui glissent le long de ma poitrine...C'est un moment fort dont je ne peux plus me passer à chaque fois que je m'offre en sacrifice dans mon bain de café au Dieu café.

Comme tu es un Dieu et que tu vois tout, je ne peux bien sûr pas te cacher que le meilleur moment reste cependant lorsque les grains essaient de rentrer dans ma plus basse partie intime.
Le frottement des centaines de petits grains qui tapent à l'entrée de mon vagin qui ne peut s'empêcher de leur montrer son intérêt en s'ouvrant parfois de quelques centimètres pour les inviter à venir visiter l'intérieur de mon appareil génital.
Je ne peux rarement laisse la porte ouverte plus de 10 minutes lorsque je suis dans un bain de grains de café.
C'est plus fort que moi ! Il faut toujours que je permette à deux ou trois grains de venir visiter ma caverne et d'empêcher de les voir ressortir trop vite.


Je jure fidélité au Dieu café et promets de continuer à faire des offrandes de mon corps à la confrérie au travers de mes bains, au moins une fois par semaine.

Aline

Les publications similaires de "Café, mon précieux"

  1. 2 Avril 2015Témoignage d'un accros au café serré2594 clics