Ubayd-Allah ibn Jahsh

February 8th, 2011 by

Salut tout le monde !

Je suis actuellement au Maroc, où je passe quelques jours de vacances en visite chez un ami. J’avais depuis longtemps envie de publier cet article ici, j’ai voulu profiter de mon voyage pour le publier symboliquement depuis le Maroc. J’ai parlé dans un article précédent des chrétiens d’origine musulmane et de toutes les persécutions desquelles ils peuvent être victimes en raison de leur choix de quitter l’islam pour suivre Jésus-Christ.
Pourtant, de telles conversions ont eu lieu dans toute l’histoire de l’islam ! Et même : l’histoire islamique elle-même raconte qu’un des tout premiers musulmans, un des compagnons du Prophète de l’islam Muhammad, est devenu chrétien pendant la vie de celui-ci ! Il s’agit d’Ubayd-Allah ibn Jahsh.

Lire la suite

Très difficile de parler de ce personnage d’un point de vue chrétien, puisque toutes les sources qu’on a sur lui sont musulmanes. En plus des hadith (récits de la vie de Muhammad, qui ont une grande importance dans l’islam), il s’agit essentiellement du livreLa vie de Muhammad, du plus grand historien musulman : Muhammad ibn Ishaq. J’ai recherché avec soin sur Internet différents textes écrits par des musulmans qui évoquent les événements historiques desquels je parle ici, et j’ai cherché à établir de la façon la plus objective possible l’histoire de cet homme, sa recherche de Dieu qui l’a conduit à entrer en l’islam dès ses débuts… puis à en sortir lorsqu’il a trouvé autre chose : un Messie qui est tellement plus qu’un Prophète, et un salut gratuit, par pure grâce et miséricorde, au travers du sacrifice d’Issah al-Masih, l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. J’ai donc essayé de raconter avec autant de précision que possible l’histoire du tout premier chrétien d’origine musulmane.

Ubayd-Allah ibn Jahsh était issu de la tribu arabe des Quraysh, la tribu dominante dans la ville de La Mecque. Comme la majorité des arabes, les Quraysh descendent d’Ismaël, le fils d’Abraham. Son prénom, Ubayd-Allah, signifie : “Petit serviteur de Dieu”.

Muhammad, le Prophète de l’islam, était aussi de la tribu Quraysh. Ubayd-Allah était un cousin de Muhammad : sa mère, Umaima bint Abd-al-Mutallib, était la soeur d’Abdallah ibn Abd-al-Mutallib, le père de Muhammad. Une de ses soeurs, Zaynab bint Jahsh, est devenue une des épouses de Muhammad, que l’islam appelle les Mères des Croyants.

Ubayd-Allah ibn Jahsh est un des 4 hanif mentionnés par l’historien musulmans Muhammad ibn Ishaq. (Note pour les lecteurs non habitués à l’islam : les hanif sont des arabes qui, avant l’arrivée de l’islam, étaient déjà monothéistes alors que leur peuple était polythéiste ; les hanif affirmaient qu’ils suivaient la religion de leur ancêtre Abraham, ils n’étaient ni Juifs ni chrétiens, mais rejetaient l’idolâtrie des autres arabes et cherchaient à mener une vie pure qui plaisait à Dieu. L’histoire de l’islam en évoque 4 qui étaient contemporains de Muhammad, mais il y en avait d’autres ; le grand-père de Muhammad, et son père que celui-ci n’a jamais connu, en faisaient partie.)

Ubayd-Allah croyait donc déjà en un Dieu unique avant le début de l’islam. L’histoire islamique dit très peu de choses sur lui avant les débuts de la Révélation, mais l’image générale qu’elle donne des hanifs était celle d’hommes qui craignaient Dieu et cherchaient à mener une vie morale pure. Cette description s’applique sans doute aussi à Ubayd-Allah. Il était marié à Ramlah bint Abu Sufyan, la fille d’Abu Sufyan ibn Harb qui était le chef de la tribu Quraysh (et qui est devenu le principal opposant à l’islam et à Muhammad) : ce mariage montre qu’il était considéré comme un personnage important dans la tribu. Enfin, Ibn Ishaq dit que Ubayd-Allah cherchait à connaître Dieu jusqu’à l’arrivée de l’islam. Voilà donc quelques traits généraux qu’on peut tracer : un homme de rang social important, d’une grande intégrité morale, et qui était en recherche spirituellement. Bien longtemps après, il a trouvé ce Dieu qu’il cherchait.

Lire la suite sur http://unetudiantdefendsafoi.blogspot.com

Tags: , , ,

  • Ysheme

    Bonjour Philip !
    J’ai fais une recherche de ma part à ce sujet et je précise qu’il n’y a aucune source authentique qui confirme que Ibn Jahsh a quitté l’islam avant sa mort, les sources authentiques parlent de sa mort sans cité de conversion. Les hadiths qui racontent cette conversion sont soit raconté par un homme pas droit ou classé de menteur, comment Alwakidi, ou par quelqu’un qui n’a pas vécu à l’époque des compagnons et on appelle ca un lien coupé. Et en islam on ne considère pas un hadith raconté par quelqu’un qui n’a même pas vécu à l’époque des compagnons, et qui n’a vu aucuns compagnons pour raconter une tradition du prophète ou une histoire des compagnons.
    Ce qui approuve ça, c’est l’histoire d’Abou Sofiane que je cite maintenant :
    Dans la conversation entre Hercule le gouverneur romain et Abou Sofiane qui était à l’époque un ennemi de l’islam, Hercule avait parmi les questions : Est-ce que l’un de ces compagnons quitte ca religion après être converti ? Et Abou Sofiane a répondu par « non ». Et si Ibn Jahsh avait quitté l’islam, Abou Sofiane n’aurait pas raté cette occasion pour dire une mauvaise chose sur le prophète et son appel à l’islam, comme il a fait quand il a été questionné « est ce qu’il trahit ? » et il a dit « non, et on ne sait pas ce qu’il pourra faire dans l’avenir » et Abou Sofiane a dit qu’il n’a pas trouvé un mot à introduire dans la discussion que ça. Et c’est impossible de dire qu’Abou Sofiane n’a pas su cette conversion d’Ibn Jahsh, puisqu’il est le père de sa femme Oum Habiba.
    Et à une même époque, je note qu’il y a eut la conversion à l’islam du roi de l’Ethiopie qui était chrétien et on essaye de la masqué par une conversion d’un compagnon, une conversion dont aucune source authentique n’existe.

  • Danilenaour

    j’ai été épouse d’un Marocain et je ne connaissais pas Dieu je me suis interressée à sa culture et ses coutumes,nous sommes divorcés depuis puisque je n’étais pas conforme aux critères qu’il recherchait mais pour devenir Français cela lui convenait,après beaucoup de souffrances morales j’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont fait connaître le Seigneur et je les remercie parce que ma vie a changé.Chacuns est libre mais de passer chrétien à musulman ne pose pas problèmes mais l’inverse en provoquent beaucoup,POURQUOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Odebi31

    Entre autre pour le principe de l’expension et pour  cela Danilenaour:
    évidemment l’on évide de citer les livres, les Hadiths qui ne sont pas dans le Coran mais font partie intégrante de la foi Musulmane.
    Et pourquoi ne les cites t’on pas ?

     [Sahih Al-Bukhari]
    (Vol. 7:30) Muhammad a dit: « La femme, la maison et le cheval sont de mauvais augure. »
    (Vol. 7:33) Muhammad a dit: « Je n’ai laissé après moi aucune calamité plus préjudiciable aux hommes que les femmes. »
    (Vol. 6:51) ‘ Vos femmes sont pour vous un champ de labour: allez à votre champ quand ou comme vous le voudrez’. »
    Hadith 273 dans Riad as-Salihine :
    Le Prophète a dit : “Faites de bonnes recommandations en faveur des femmes, car la femme a été créée à partir d’une côte. Jamais elle ne deviendra droite quoi que tu fasses. Si tu en tires quelque jouissance, tu en as joui alors qu’elle était tordue, et si tu cherches à la redresser tu la brises”.

    Parceque l’islam est religion de respect d’amour et de Paix ???